Le projet de drone BVLOS pour suivre les dauphins de Maui approuvé par la CAA

En Nouvelle-Zélande, le Autorité de l’aviation civile (CAA) a donné son approbation à un projet de drone qui utilisera des drones à voilure fixe pour surveiller les dauphins de Maui au-delà de la ligne de visée visuelle (BVLOS).

MAUI63 est un groupe à but non lucratif qui travaille sur la technologie de la faune. Ils ont déjà fabriqué un drone doté d’une intelligence artificielle qui peut trouver et suivre des dauphins qui sont sur le point de disparaître.

Mais d’abord, l’autorité de l’aviation devait donner son approbation pour l’utilisation de l’avion sans pilote au-delà de la visibilité directe afin que les drones à voilure fixe puissent voler très loin au large.

L’approbation concerne une étendue de 50 kilomètres (ou 35 miles) d’océan située au large de la côte ouest de l’île nord d’Aotearoa, qui abrite les dauphins de Maui.

Le PDG de MAUI63, Tane van der Boon, l’a qualifié de « grande victoire » qui permettrait à l’organisation d’étudier tout l’habitat du dauphin le plus rare au monde. On pense qu’il ne reste aujourd’hui que 54 dauphins de Maui à l’état sauvage.

« Pour suivre efficacement les dauphins de Maui, nous avons besoin de BVLOS pour voler loin au large, pour surveiller tout leur habitat », a expliqué van der Boon à 1Actualités. « Cela signifie que nous pourrons sortir et surveiller jusqu’à 50 km du pilote en un seul vol sans qu’aucun observateur ne soit nécessaire pour repérer le drone ou l’espace aérien environnant. »

Il a déclaré que l’utilisation des drones pour collecter des données rendrait le processus meilleur qu’il ne l’a jamais été.

Source : dronexl.co